Grève à l’école primaire: 20% des enseignants mobilisés selon Luc Chatel

Une grève qui s’annonce peu suivie

Cinq millions de fonctionnaires sont appelés à une grève nationale demain jeudi, contre les suppressions de postes et les différentes réformes de l’Etat. Service communaux, hôpitaux mais aussi les écoles primaires seront touchés. Ce matin, Luc Chatel a indiqué que le ministère disposait déjà d’une indication: 20% des enseignants seront en grève. Les instituteurs sont en effet obligés de se déclarer gréviste 24 heures avant le début de la grève.

Vers plus de “réactivité” dans les remplacements ?

Sur les absence des professeurs dans les collèges et lycées, Luc Chatel souhaite que le rectorat mobilise des moyens dés le début d’une absence constatée. Il prône plus de réactivité et de souplesse, alors qu’il n’est pas possible aujourd’hui d’utiliser les professeurs remplaçants d’une académie à l’autre. Le ministre de l’Education nationale entend aussi diversifier le “vivier de remplaçants”. Il rappelle les différents tests en cours: une convention avec Pôle Emploi, ou encore de jeunes retraités qui redeviennent professeurs à titre ponctuel.

Auteur de l’article : Rédaction